Leur père, ce héros.

Parce qu’il sait tout réparer
Parce que lui seul peut me rassurer d’un « ne t’inquiète pas »
Parce qu’il est autodidacte et plus doué que beaucoup de diplômés dans son domaine professionnel
Parce qu’il ne me dit presque jamais non
Parce qu’il ne crie jamais, ne hausse jamais le ton
Parce que lui et mes enfants sont toute ma vie
Parce qu’il ne m’a jamais demandé de changer et qu’il m’aime telle que je suis
Parce que je me demande encore pourquoi il m’a choisi et pourquoi il veut vieillir avec moi
Parce qu’il n’est pas influençable et qu’il a sa propre personnalité
Parce qu’il est le plus beau
Parce qu’il connait toutes les geekeries avant tout le monde
Parce qu’il est très facile à vivre
Parce qu’il est grand
Parce qu’il m’a fait découvrir la musique électronique
Parce qu’il est cartésien quand je suis dans la lune
Parce qu’on s’aime depuis 9 ans
Parce qu’il a été mon pilier dans les épreuves difficiles
Parce qu’il ne compte pas mes coups de gueule
Parce qu’il fait des trucs incroyables en lego
Parce que c’est un papa appliqué et investi

Parce que sans lui, je ne serais rien. Et surtout pas la maman de mes deux merveilles.

image

Le déclenchement ou un peu de mon accouchement.

Voilà, ça y est, il est là. Tellement beau. Et en bonne santé.

Il est arrivé encore plus tôt que prévu, le 14 novembre, par la force des choses. Mais sans complications, sans précipitation, juste parce qu’il allait être mieux dehors que dedans. Donc un déclenchement, comme planifié mais finalement 1 mois avant le terme.

J’ ai constaté que ça n’était pas bien clair dans la tête de la plupart des gens mais un déclenchement n’est pas une césarienne.
On déclenche un accouchement pour diverses raisons mais majoritairement pour un terme dépassé ou une grossesse pathologique ou une fin de grossesse qui se complique. On préfèrera attendre la 37eme semaine d’ aménorrhée, car il n’y a plus de notion de prématurité à ce terme. Et le but est d’accoucher par voie basse.

En premier, on vérifie si le col s’est ouvert par lui-même. Donc soit t’as de la chance et tu es au moins à 2 donc tu évites le propess (sorte de tampon placé au fond du vagin qui libère en continu sur 24h l’ hormone qui va entraîner des contractions, dans le but de dilater le col… Une tannée…) soit tu te lamentes comme moi parce que le truc, posé à 9h n’ a toujours rien changé à 18h… Et oui on ne force pas la nature si facilement.

À 3, on peut poser la péridurale, surtout parce qu’on pose une perfusion d ocytocine en même temps qui elle, va provoquer les contractions dites « de travail » pour faire descendre bébé.. Et croyez moi, l anesthésie est indispensable… Ma 1ère péri n’a pas fonctionné et j’ ai du prendre sur moi pendant 2h, avant qu’on ne la repose … 2h de contorsions, 2h difficiles où j’ en avais presque oublié que la finalité c’ était de faire naître mon fils. J’ avais juste mal comme jamais.

La suite n’ a rien de différent d’un accouchement spontané. Ça va relativement vite.
Pour moi 4 h de travail pour arriver à complète dilatation et avoir le droit de pousser et donc d’ accoucher. En 5 min pour moi cette fois-ci. Ouais, j’en avais encore sous le pied, j’ai tout donné en 3 poussées !

La césarienne était pour moi la pire des hypothèses, et elle a été plusieurs fois envisagée pendant cet accouchement… Heureusement, j’ai pu l’éviter, surtout grâce à ma relation de confiance avec mon obstétricien qui m’a vraiment écouté. Bien entendu, cela a été possible parce que JE souffrais mais pas mon bébé, sinon j’aurais naturellement renoncé à la voie basse.

Il a pleuré. Il a tété quasiment aussitôt. Il a ouvert les yeux. Ouffffff, il va bien.

image

image

Grand écran.

Depuis le temps qu’elle voulait y aller, c’est fait ! 1er ciné hier, mais pas n’importe lequel, quelque chose d’adapté à son âge.
Pour deux raisons, la première c’est que les Pixar ou Walt Disney sont trop long pour ma puce, elle n’a que 3 ans et demi, et surtout parce que la plupart de ces dessins animés sont projetés en 3D et que ce n’est pas recommandé pour les jeunes yeux.

Pas loin de chez nous il y a le Cinéma Le Festival de Bègles, et à Pessac il y a le Jean Eustache, qui ont tous les 2 des programmations tournées vers la petite enfance.
Hier nous avons été voir Qui voilà?, 32 min de film, une salle pleine de gamins de 2 à environ 10 ans, et une petite animation après (en l’occurrence le coloriage d’un folioscope d’une scène du film). 4,50€ la place.

Elle a été épatée par la taille de l’écran et a apprécié les histoires. Ce que je préfère, c’est la voir réagir, quand le narrateur pose une question et qu’elle point son petit index pour designer la réponse ou mieux qu’elle la crie.

image

image

image

Best Life Ever #2

Quelques clichés, des moments de tendresse, de rire, des instantanés de notre vie qui à mon sens représentent vraiment bien notre quotidien.

 

Best Life Ever #1

Quelques clichés, des moments de tendresse, de rire, des instantanés de notre vie qui à mon sens représentent vraiment bien notre quotidien.

A suivre …